mercredi 10 octobre 2007

psychologie de l'ado affamé

Ça fait bientôt six mois que je travaille dans une maison des jeunes, chaque jour de 16h à 21h (plus ou moins). Je mange souvent sur mon lieu de travail, étant donné que j'ai rarement le temps de manger chez moi avant de m'y rendre.
Aujourd'hui, j'avais apporté un reste de tofu et légumes sautés à la sauce thaie aux arachides sur lit de riz. Bref, un bon petit lunch végé, rien à voir avec la haute gastronomie de pizza pochettes et pogos que propose la cantine de la place. Habituellement, les jeunes sont plutôt indifférents à ce que je mange, parfois ils font un commentaire du genre "Eww, comment tu fais pour manger ça". Je ne m'offusque pas de ces remarques, je n'essaie pas de convaincre personne, je prêche silencieusement par l'exemple.


Depuis un mois ou deux, il y a un jeune latino qui vient presque chaque jour à la maison des jeunes. Il a tout le temps faim, mais jamais de monnaie pour s'acheter un truc à la cantine. Il lorgne souvent mes grignotines, je partage volontier avec lui fruits séchés, noix ou autres galettes de riz soufflé. Ce soir, mon repas a piqué sa curiosité. Il me regardait manger ces petits cubes beige enrobés de sauce avec un air intrigué.

Lui- C'est du poulet?
Moi-Non.
Lui-C'est quoi?
Moi-Goûtes, tu vas voir c'est bon.

Il prend alors un morceau et le mange.

Lui-Hmm, ouais c'est bon. J'peux en avoir un autre?
Moi-Biensur, sert toi.
Lui-Mouais, ç'a une texture comme..molle...c'est quoi?
Moi-Prends le temps d'avaler, je te dirais ce que c'est après.

Il avale, cette fois il fait une petite grimace, il a moins aimé.

Moi-C'était du tofu.
Lui-Quoi?!
Moi-C'était du tofu.
Lui - QUOI? OUACHE! PAS DU TOFU?! T'AS OSÉ ME FAIRE MANGER ÇA?!

Moi, crampée raide - Voyons donc, t'as aimé ça, si ne te l'avais pas dit, tu en aurais mangé encore.
Lui, encore plus fâché - C'est pas vrai! J'ai pas aimé ça!!

Et il court au lavabo se rincer la bouche tout en crachant frénétiquement.
Je ris encore plus en le voyant se gargariser comme s'il avait avalé de la mort aux rats.
Bon, il a été curieux et il a mangé du tofu sans le savoir. J'imagine que c'est une infraction grave au code d'honneur des ados. En tout cas, je ne crois pas qu'il n'essaiera plus de me quêter de la bouffe...tant pis...

2 commentaires:

eve a dit…

hihihihihihi
je vis la même histiore en pleins de versions différentes ici à tous les jours! c'est très drôle.
Maintenant à ma MDJ on a instauré les soupers du vendredi. Les jeunes paient 3$, choisissent en général le repas qu'on fait, ou on leur propose quelque chose, on va achèter ensemble les ingrédients et on cuisine. Puis on fait toujours une version végétarienne de la même recette pour moi. Et j'ai instauré l'habitude qu'ils doivent au moins gouter à la version végé. Ça aide beaucoup à l'ouverture d'esprit.

MaMan K-nard a dit…

Ouhais, j'ai lu aussi dans un livre de recette publié par un Resto végétarien du Maine que tous les plats dont le nom contient le mot "tofu" et qui ont été rebaptisée "à la Moon" (du nom du restaurant) ont connu une hausse substantielle de popularité!!!! Pôvre, pôvre petit tofu, victime des préjugés de la part des carnivores...